Parisot, A.-M. et C. Dubuisson (1997) «Rôles discursif, syntaxique, morphologique et lexical de la direction du regard en LSQ», ACFAS.

Le regard dans la communication humaine joue un rôle important à plusieurs niveaux. Dans les langues orales, il fait partie de ce qu’on appelle habituellement le comportement non verbal. Dans les langues signées, le regard fait partie intégrante de la grammaire. Le but de cette présentation est de montrer qu’en langue des signes québécoise (LSQ), on peut distinguer quatre fonctions de la direction du regard : discursive, syntaxique, morphologique et lexicale. Dans un premier temps, nous ferons un bref rappel des recherches portant sur la direction du regard dans d’autres langues signées (Bergman, 1984, pour la langue des signes suédoise; Baker-Shenk, 1983, pour la langue des signes américaine; Coerts, 1992, pour la langue des signes néerlandaise et Martinez, 1995, pour la langue des signes des Philippines). Dans un deuxième temps, nous décrirons chacune des fonctions de la direction du regard en LSQ, que nous illustrerons à l’aide d’exemples tirés d’un corpus de conversations libres, ou élicités auprès de personnes sourdes. Pour terminer, nous poserons le problème des énoncés qui nécessitent une cooccurrence de ces fonctions. Nous montrerons que, pour des raisons d’économie articulatoire entre autres, les signeurs privilégient certaines fonctions par rapport à d’autres et compensent l’information manquante en utilisant d’autres stratégies (pointés, localisations, etc.).