Daigle, D., C. Dubuisson, L. Lelièvre, A.-M. Parisot et A. Vercaingne-Ménard (2005) "Bilan de six années d'expérimentation d'une approche bilingue français/LSQ auprès d'enfants sourds québécois", ACLA, University of Western Ontario, London, 29 au 31 mai 2005.

De septembre 1998 à juin 2004, des classes d'une école spécialisée pour enfants sourds ont expérimenté une approche d'enseignement bilingue français/langue des signes québécoise (LSQ), encadré par un groupe de chercheurs et de praticiens. Cette communication a pour objectif de présenter les étapes du développement de l'approche bilingue retenue et les mesures prises pour évaluer les apprentissages en langue première (LSQ) et en langue seconde (français). Nous aborderons premièrement les paramètres qui nous ont permis de définir l'approche choisie (Cummins, 1979; Lewis et al., 1995; Mahshie, 1995; Pinker, 1994). Nous présenterons deuxièmement le cadre jugé le plus susceptible, en termes de connaissances préalables, de favoriser les apprentissages de la langue écrite par les enfants sourds (Paul, 1998). Nous décrirons les outils d'évaluation de la LSQ et du français. Pour la LSQ, différentes mesures ont été crées. Nous ne présenterons que les résultats se rapportant à un test de répétition de phrase en LSQ évaluant la maîtrise de l'espace. De la même façon, le français a été évalué à l'aide de divers outils. Nous ne rapportons que les résultats liés à une épreuve de compréhension en lecture. Les éléments pour lesquels nous présenterons les résultats sont l'assignation et la référence en LSQ ainsi que le repérage et l'inférence en français écrit. Les résultats indiquent qu'il existe une relation entre l'assignation et le repérage et entre la référence et l'inférence. Nous conclurons en rapportant les limites de l'expérimentation et en formulant des recommandations pour une éventuelle implantation de l'approche au Québec.