Thématique | Métropoles et villes

Conférence du 26 novembre 2013

Lauren Beltrão, Carina Brossardi et Marc Bigras

(voir presentation Beltrao et Brossardi)

(voir presentation Bigras)

Une comparaison transculturelle Florianópolis-Montréal du développement de la compétence sociale chez de jeunes enfants


 

 

Téléchargement d'articles | 18-04-2012

 

Justice et injustices spatiales, le cas du Brésil

Erminia Maricato

Professeur titulaire et chercheur

Laboratório de Habitação e Assentamentos Humanos de la Faculté d´Architecture et Urbanisme de l´Université de São Paulo (LabHab FAUUSP)

 

João Sette Whitaker Ferreira

Professeur docteur et chercheur

Laboratório de Habitação e Assentamentos Humanos de la Faculté d´Architecture et Urbanisme de l´Université de São Paulo (LabHab FAUUSP)

 

Nanterre 2008

L´impact de la restructuration du système de production des années 70 (Harvey, 1992) et de la "mondialisation" a été assez semblable dans le monde capitaliste: progrès technologique impactant les relations espace-temps, flexibilisation de la localisation du capital, précarisation du travail, fragilisation des syndicats et des partis politiques, recul de l´État et des politiques publiques, dérégulations, privatisations.

Téléchargez pour lire la suite [...]

 

Working Paper No. 2011/05
Latin American Urban Development into the 21st Century


Towards a Renewed Perspective on the City

Dennis Rodgers, Jo Beall, and Ravi Kanbur

January 2011

Abstract


This paper argues for a more systemic engagement with Latin American cities, contending it is necessary to reconsider their unity in order to nuance the ‘fractured cities’ perspective that has widely come to epitomise the contemporary urban moment in the region. It begins by offering an overview of regional urban development trends, before exploring how the underlying imaginary of the city has critically shifted over the past half century. Focusing in particular on the way that slums and shantytowns have been conceived, it traces how the predominant conception of the Latin American city moved from a notion of unity to a perception of fragmentation, highlighting how this had critically negative ramifications for urban development agendas, and concludes with a call for a renewed vision of Latin American urban life.

Téléchargez pour lire la suite [...]

 

 

Porto Maravilha a contrapelo
disputas soterradas pelo grande projeto urbano

João Carlos C. dos Santos Monteiro
Julia Santos C. de Andrade

Resumo


O artigo busca discutir algumas das políticas sociais que estão sendo implementadas no interior do perímetro do Projeto Porto Maravilha. Lançado em 2009, este grande projeto urbano pretende transformar a antiga zona portuária da cidade do Rio de Janeiro, criando um ambiente favorável ao capital imobiliário. Pretendemos desvelar algumas das questões que estão sendo frequentemente ofuscadas por uma propaganda poderosa que pretende construir uma ideia positiva sobre o projeto. Para tanto, dividimos o artigo em três partes: na primeira delas apresentaremos a conjuntura política e as mudanças na gestão urbana em torno do Projeto Porto Maravilha. Em seguida, discutiremos como
a questão habitacional é tratada nos sucessivos projetos idealizados para este espaço. Por fi m, analisamos os impasses atuais que os moradores de baixa renda enfrentam para conquistar o direito de permanecerem no local.

Palavras-chave: Urbanização neoliberal; Grandes projetos urbanos; Projeto Porto Maravilha; Rio de Janeiro.

 

Abstract


The article discusses some of the social policies that are being implemented within the perimeter of the Porto Maravilha Project. Launched in 2009, this Great Urban Project aims to transform the old port area of Rio de Janeiro city, creating a favorable environment for real estate capital. We intend to reveal some of the issues that are often overshadowed by a powerful marketing strategy that builds a positive idea about the project. To this end, we divided the article into three parts: the fi rst one offers the political context and the changes in urban governance around the Porto Maravilha Project. Then, we discuss how the housing issue is addressed in successive projects conceived for this space. Finally, we analyze the current impasses that low-income residents face to win the right to remain in place.

Palavras-chave: Neoliberal urbanization; Great urban projects; Porto Maravilha Project;
Rio de Janeiro.

Téléchargez pour lire la suite [...]

 


 

Dynamiques périurbaines : 
population, habitat et environnement dans les périphéries des grandes métropoles

 

La croissance péri-urbaine de São Paulo : favelisation et dégradation environnementale

 Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky

 

Introduction

Dans un récent ouvrage paru sur ‘São Paulo Metropole[1]’, des urbanistes et géographes soulignent, outre les permanences, les transformations récentes de l´espace urbain, qui se manifestent par la multiplication des voies rapides, la verticalisation résidentielle du centre[2], et surtout la croissance rapide d´un espace périurbain suite à la prolifération d´un habitat pauvre improvisé, favelas accrochées aux collines boisées. 
Notre objectif est d´analyser le développement périurbain de cette aire culturelle’, qui vient s´inscrire en miroir à celle d´autre villes du Sud (en particulier l´Inde). São Paulo a la particularité d´être la plus grande des villes d´Amérique Latine avec Mexico, la capitale économique du Brésil, la plus moderne en termes d´infrustructures, ce qui se répercute dans son paysage urbain spectaculaire, quelque fois comparé à celui de Los Angeles, mer de gratte ciel traversée d´autoroutes et de ponts, ceinturée de favelas (et là s´arrête la comparaison avec les Etats-Unis). São Paulo présente un caractère dual qui ne cesse de s´accentuer, tant la modernité réorganise l´espace et les fonctions urbaines tout en maintenant toujours plus une partie de ses habitants dans la précarité. 

Suite [...]


 

Présentation pour Civicus [...]

 


 

 

 

 

Progrès et limites de la politique de logement social au Brésil (2002-2010)

 

Luciana Ferrara
Université de São Paulo (FAUUSP)
Faculté d'architecture et d’urbanisme

Mars 2011

La question du logement dans les villes brésiliennes, puisqu’elle s’inscrit dans le contexte d’unprocessus d’urbanisation caractérisé par les inégalités économiques et sociales, ne se restreint pas au seul problème d’accès à un toit, mais inclut l’accès à plusieurs services et infrastructures, principalement par la population plus pauvre. On utilise souvent l’expression « habitat précaire » pour décrire la situation résidentielle dans laquelle vit une large part de la population à faible revenu. Cette situation est caractérisée par de très mauvaises conditions urbaines, sanitaires et environnementales ainsi que par l’irrégularité foncière et le statut instable de la propriété. La reproduction de ces espaces défavorisés est intimement liée au contexte de valorisation foncière et de spéculation immobilière, qui à travers le prix des terrains, effectue une sélection et alimente ainsi le processus d’expulsion. Le problème central en matière de logement est donc l’accès aux terrains urbanisés par la population plus pauvre.

 

Lire la suite de l'article.


 

 

 

 

La ville de Rio de Janeiro et la conquête du rêve olympique: qui gagne à ce jeu?

 

Nelma Gusmão de Oliveira
Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ)
Institut de recherche et planification urbaine et régionale (IPPUR)

Mars 2011

Les images de la réjouissance brésilienne à Copenhague, le 2 octobre 2009, à l'annonce de la sélection de Rio de Janeiro comme ville hôte des Jeux Olympiques de 2016 résument bien l'expression symbolique du «consensus» établi entre les groupes hégémoniques au Brésil autour des tentatives incessantes d’insérer la ville dans le réseau mondial de production et de réalisation du spectacle sportif.
L'accent mis par ces agents sur la candidature de la ville brésilienne n'est pas un fait isolé. En raison de leur grande capacité à mobiliser des ressources matérielles et symboliques, les grands événements sportifs sont devenus une source de dispute de plus en plus féroce dans le monde actuel, où la logique du marché a pris le dessus sur la théorie et la pratique de la planification urbaine. Dans cette perspective, les hiérarchies et les échelons de pouvoir sont réorganisés de manière à donner aux gouvernements locaux un rôle majeur dans un scénario de concurrence entre villes. Les grands investissements économiques sont présentés, alors, comme la seule stratégie de survie dans un marché «de plus en plus mondialisé».

 

Lire la suite de l'article.



Flèche Haut